Jardins partagés, convivialité retrouvée !

Tout le monde a entendu parler de “jardins ouvriers”, “Jardins familiaux”, voire de “Jardins de cocagne”…

Ces notions sont, aujourd’hui encore, très attachées à des images liées tant à notre histoire, notre passé (révolution industrielle et urbaine, sanitarisme, mouvements et recherches sociales, couleurs politiques…) qu’à des schémas et archétypes de “sous-développement”, exclusion, marginalisation (banlieues ouvrières…).

Les plantations et le jardinage constituent des outils précieux pour cimenter notre société et aménager notre cadre de vie. Ils savent mobiliser des acteurs de tous niveaux sociaux, culturels et politiques.

Traces d’une culture, d’humanité et de sentiments, de savoir-faire, nous parlons aujourd’hui, plus ouvertement, de “Jardins partagés”. Ces “lopins” partagés permettent de rassembler de motiver et d’accomplir des projets valorisant à la fois pour les individus et la collectivité.

Les enjeux sont de taille et particulièrement d’actualité : contrat social, mode éducatif et de sensibilisation, patrimoine, qualité de l’environnement, gestion de l’espace et du cadre de vie…

Pour en savoir plus et consulter l'article dans son intégralité, cliquez sur le bouton télécharger.

© TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | Crédits | Politique de confidentialité | by