L'église et la chartreuse de Mélan - Taninges


L'église et la chartreuse de Mélan

 

Taninges est particulièrement connue pour La chartreuse de Mélan, fondée au XIIIe siècle (cloître du XVIe siècle). Pendant 500 ans, ce fût un couvent de moniales jusqu’à ce qu’elles soient chassées par les révolutionnaires français en 1792. La chartreuse devint alors un collège. Plusieurs congrégations religieuses se succédèrent jusqu’en 1905, lors de l’application de la loi de séparation de l'Église et de l’État. Propriété du département depuis 1906, Mélan accueillit un orphelinat départemental. Dix-huit enfants y trouvèrent la mort lors d’un incendie dramatique. Une partie des bâtiments fût détruite. La chartreuse est aujourd’hui un lieu culturel dédié à l’art contemporain et propose pendant la saison estivale concerts et expositions.


L’Europe du XVIIIe siècle voit apparaître un courant architectural important : le néoclassicisme. Retour à l’académisme et aux valeurs des ordres antiques, l’inspiration vient du voyage à Rome qui s’impose progressivement comme le passage obligatoire de tous les architectes. Ce style se répand en Haute-Savoie au XIXe siècle, porté par la vague importante de travaux effectués par la monarchie sarde à partir de 1815. Au point que l’on parle encore aujourd’hui de “style sarde”. Les mairies mais aussi de très nombreuses églises font l’objet de rénovation. Le contexte de lutte d’influence qui perdure avec le protestantisme n’y est pas étranger. L’église Saint Jean-Baptiste construite en 1834 par l’architecte Prosper Dunant est un témoin intéressant de cette période. Monumentale par ses dimensions, elle se présente avec une certaine austérité qui tranche avec la période baroque. Le décor intérieur est important mais solennel.


un lieu

Vous pouvez également être intéressé(e) par...

© 2017 TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | by