Balcon du Mont-Blanc - Cordon

Cordon est situé à proximité de Sallanches, dans le massif des Bornes, sur le versant est de la chaîne des Aravis. En 2006, la commune comptait 1013 habitants. Elle s’étage de 600 à 2539 mètres d’altitude, et présente une organisation singulière puisqu'elle ne comporte aucun véritable centre-bourg.

La restauration de l'église de Cordon ayant été récemment achevée, la commune a fait appel au CAUE pour l'accompagner dans un projet de développement local, destiné à mieux faire connaître le village et à valoriser son patrimoine.

C'est dans cette optique de mise en valeur et de promotion que le présent article à été réalisé, non seulement pour présenter l'église de Cordon et les travaux qui y ont été effectués, mais également pour inscrire celle-ci dans le cadre plus large de la commune et de son histoire.

Du village à la station : histoire de Cordon

L'histoire de Cordon est étroitement liée à sa localisation, qui la place à la fois à proximité de la frontière (qui jouera, comme nous le verrons, un rôle majeur) que de la commune de Sallanches, de laquelle Cordon ne s'est que tardivement émancipée. Cette double influence s'est exercée très tôt.

Un peuplement ancien

Cordon a connu une occupation humaine relativement précoce, et attestée depuis l'Antiquité au moins. En effet, on a retrouvé sur le territoire de la commune, toute proche du col de Jaillet, une borne de l’époque gallo-romaine, portant l’inscription Fines, « limite », en latin. Ce col sert alors de frontière entre les Allobroges et les Ceutrons, puis entre les paroisses de Sallanches et de Flumet. Chacune des paroisses a ainsi son village de part et d’autre de la frontière : Cordon et La Giettaz. Les bornes indiquent d’ailleurs l’existence de passages entre les deux communes actuelles, et, peut-être, d’une économie pastorale déjà établie, à plus de 1700 mètres d’altitude.

Toutefois, si l'on sait qu'il existait déjà une frontière et un peuplement, il est difficile d'en savoir plus sur la période, faute de sources suffisantes. Il faut donc attendre le milieu du Moyen Âge pour que la commune entre véritablement dans l'Histoire.

Extrait de la revue Nature & Patrimoine en Pays de Savoie, n°37, juin 2012.

Cliquez sur le bouton "télécharger" ci-dessous pour lire l'article dans son intégralité.

Vous pouvez également être intéressé(e) par...

© 2016 TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | by