Un vaisseau des neiges sur la route du Mont-Blanc - Saint Gervais Les Bains

Perché à 3 835 m d’altitude, le nouveau refuge du Goûter est l’un des plus hauts d’Europe. Un chantier de l’extrême pour un bâtiment futuriste, alliant haute technologie et respect de l’environnement.

Sur la longue marche vers le sommet du Mont Blanc, le refuge du Goûter, d’une capacité de 100 places, a vu le jour dans les années 60. Un demi-siècle plus tard, ses installations sont devenues obsolètes, dépassées, voire insalubres, et la sécurité n’était plus garantie pour les usagers. Le maître d’ouvrage, le Club alpin français, a donc décidé de construire un nouveau refuge, toujours sur la même arête de l’Aiguille du Goûter, mais situé 300 m plus à l’ouest. Il s’agit de réaliser un bâtiment pouvant accueillir 120 personnes, avec une grande salle à manger, une salle de réchaud, des dortoirs sur deux niveaux, un appartement pour les gardiens, des vestiaires... L’architecture ovoïde du bâtiment a été dessinée par Hervé Dessimoz, pour s’intégrer sur un plan esthétique et technique aux contraintes de l’environnement. La structure est en bois français local. L’enveloppe extérieure métallique est composée de pièces en inox, conçues pour résister à la force des vents et aux écarts thermiques. Ses facettes, comme celles du Mont-Blanc, s’éclaireront alternativement, au rythme de la course du soleil.

Pour voir l'article dans son intégralité, cliquez sur le bouton télécharger.

Article publié dans le magazine a&s n°4. Pour le consulter cliquez ici.

Vous pouvez également être intéressé(e) par...

© 2017 TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | by