Les Houches, une station qui respire ! - Houches (Les)

Nichées au cœur de la vallée de Chamonix, Les Houches font partie intégrante d’un cadre montagnard exceptionnel. Un patrimoine qu’élus et habitants cherchent aujourd’hui à préserver, grâce à une démarche de développement durable dynamique et efficace

Dans la haute vallée de l’Arve, à 1 000 m d’altitude, la station des Houches, si elle n’a pas la renommée de sa glorieuse voisine Chamonix, bénéficie d’un environnement non moins extraordinaire et possède de nombreux atouts. Constituée de plusieurs hameaux qui lui donnent une configuration particulière, c’est une station-village au charme authentique, une station familiale qui possède d’ailleurs le label "Famille + montagne" depuis 2009. Mais Les Houches donnent aussi rendez-vous aux meilleurs skieurs du monde : la légendaire "Verte des Houches", piste mythique de descente de Coupe du Monde, est en réalité une piste noire de 870 mètres de dénivelé pour 3 343 mètres de long, avec une série de passages très techniques et de sauts. Frissons garantis !

Plus d’une douzaine d’établissements aux Houches répondent au cahier des charges de "Famille Plus", parmi eux : hôtels, résidences de tourisme, l’ESF, Kid Aventure, la garderie, les remontées mécaniques. Les programmes d’activités sont à découvrir sur le site des Houches & Servoz.

Un peu d’histoire...

Avant de devenir une destination touristique, la commune a longtemps été dominée par l’activité pastorale. Elle ne sera réellement concernée par le développement du tourisme dans la vallée de Chamonix que dans la seconde moitié du XIXe siècle, période où les grands travaux vont accélérer la mutation de la société rurale. La construction de la nouvelle route Le Fayet - Chamonix (1860-70), et surtout l’arrivée du train en 1901, favorisent le développement du tourisme estival : les Houches deviennent un petit centre de villégiature. Les premiers hôtels sortent de terre et les premiers résidents secondaires s’installent. Après la première guerre mondiale, cette tendance s’affirme. La station s’ouvre aussi au tourisme hivernal avec la réalisation du téléphérique Les Houches - Bellevue en 1936-37. A partir des années 60, l’intensification du développement touristique provoque le boom de la construction, la création de nouvelles remontées mécaniques et l’aménagement de la base de loisirs des Chavants. La percée du tunnel du Mont-Blanc (1959-65) et la réalisation de la route blanche à 2 x 2 voies (1985-90), en facilitant l’accès à la station, vont concourir grandement à son essor.

Pour lire l'article dans son intégralité, cliquez sur le bouton télécharger.

Article publié dans le magazine a&s n°4 consultable ici

Vous pouvez également être intéressé(e) par...

© 2017 TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | by