Le chalet Le vieux matelot - Saint Gervais Les Bains


Le chalet Le vieux matelot

 

En 1936, Saint-Nicolas de Véroce voit arriver une jeune parisienne qui entreprend de transformer une ancienne ferme en hôtel. Elle s’adresse assez logiquement à Henry-Jacques Le Même qui de Megève impose son style dans la vallée. En 1961 elle lui passe commande du chalet L’eau-vive mais pour l’annexe de l’hôtel, c’est Charlotte Perriand qui est retenue. Celle-ci séjourne depuis quelques temps à Saint-Nicolas avec Pierre Jeanneret pour réaliser un refuge “tonneau” en métal au col du Mont-Joly. Cette annexe est pour Charlotte Perriand sa première vraie commande (elle sort de dix années de collaboration avec Le Corbusier). Elle accepte la contrainte formelle du chalet traditionnel : dans un volume simple elle conçoit chaque détail avec un très grand soin. L’éclairage zénithal, les dimensions, la position des huisseries sont réunis par une approche rationnelle et minimaliste. Dispositif aujourd’hui dénaturé par un volet roulant, une grande baie vitrée permet de prolonger le salon par une terrasse refermée par un muret.


un lieu

Vous pouvez également être intéressé(e) par...

© 2017 TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | by