César Auguste Pompée


César Auguste Pompée

 

César Auguste Pompée, architecte installé à Saint-Julien-en-Genevois, y a construit l'hôtel de la sous-préfecture, l'hôpital, le palais de justice, la caserne de gendarmerie, etc. Il édifie également des églises (Fillinges, Reignier, Saint-Cergues, Saint-André d'Annemasse, Archamps, Collonges et Menthonnex), des mairies et de nombreuses écoles, comme à Bonneville et à Vers. Il publie d'ailleurs "Plans modèles pour la construction de maisons, d'écoles et de mairies" en 1879, ouvrage adressé à tous les préfets de France, et proposant une architecture standardisée pour tous les bâtiments scolaires. Pendant la guerre de 1870-1871, il tente en vain de créer un corps spécial des Sapeurs du Génie de Haute-Savoie, puis s'installe à Genève après le conflit.

Porteur du mouvement néo-classique, son parcours est peu documenté, d'autant que des homonymes apparaissent : François Pompée, établit dans le Doubs et architecte, entre 1832 et 1850, de l'hôtel de ville et des halles de Pontarlier, mais également des églises du Saint-Esprit-aux-Combes, d'Arçon, de Boujailles , de Remoray, de Les Gras, de Saint-Point-du-Lac, etc. ; François Hubert Pompée, qui réalise vers 1880 l'église de Gilley ; et enfin Emile Pompée, frère de César Auguste, établit à Thonon, et qui travaille essentiellement dans le Chablais (mairies de Vacheresse, Abondance, Chatel ; établissement de bain Bonnevie, etc.).

Notice réalisée avec l'aide de Didier Dutailly, historien de l'Académie Salévienne.


un architecte

Vous pouvez également être intéressé(e) par...

© 2017 TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | by