Albert Laprade - Houches (Les)


Albert Laprade

 

Albert Laprade, né à Buzançais en 1883 (Indre) et mort à Paris en 1978, est architecte après des études à l'École nationale supérieure des beaux-arts dans l'atelier de Gaston Redon et d'Alfred Recoura. Après quatre années passées au Maroc où il est l'adjoint de Henri Prost, l'urbaniste de Lyautey, il crée son agence en 1920. Architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux en 1932, il est également inspecteur général des beaux-arts. Architecte en chef du ministère de la Reconstruction et de l'urbanisme, il se met également en avant dans la restauration de Sarlat. Membre fondateur du Groupement des architectes modernes et de l'Union des artistes modernes, il est membre du comité de rédaction de la revue L'Architecture d'aujourd’hui. Il est l'auteur du Garage Citroën, rue Marbeuf à Paris (1929) mais surtout du Palais de la Porte-Dorée. Il réalise l'ambassade de France à Ankara en Turquie, (1939), deux résidences de la Cité internationale universitaire de Paris et la Préfecture de Paris, boulevard Morland, (1956). Il vient fréquemment en Haute-Savoie, car il possède des constructions traditionnelles aux Houches. Son attrait pour ce type de bâtiments, que l’on retrouve dans ses célèbres carnets de croquis, l’amène à les maintenir dans un état proche de l’origine.

Photo : Musée montagnard des Houches  cliché Jean Gilbert


un architecte

Vous pouvez également être intéressé(e) par...

© 2017 TOUS DROITS RÉSERVÉS CAUE74 | by